Jump to content
Sign in to follow this  
matt8356

Syncope !

Recommended Posts

;) Certains l'appellent le poisson-syncope... une vraie saloperie. A croire qu'il a appris les portées des différents fusils et marques pour être tout le temps juste à la limite. "ho lui, il a un 120 teaksea double sandow, pas plus de 5m10. L'autre avec son Beuchat 100 monosandow 18, je peux peut-être tenté 4m20 mais pas plus. Le touriste avec son Epsealon tout neuf monté en simple A/R, allez, je me le tente à 3m60 et soit il tire trop court, soit il syncope... " :D

 

Je l'imagine bien faire une croix sur son caillou à chaque CSM qui part en blackout... :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

.

Ici c'est minimum + 2 minute caché pour espère voir le gueule pavé.

Il et farouche le poisson le plus technique a faire je pense.

Il y a des moment je suis a la limite de la limite pour se poisson.

Oui, la meilleure façon de faire venir une gueule pavée, c'est caché sous un surplomb, elle viendra tout doucement à......5m

Sur un poisson d'1 à 2kg faut pas la louper en plus

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello à tous , je voulais avoir vos avis sur le temps que l'on peut mettre en général à se remettre mentalement d'une syncope. Ayant fais ma première il y a 3 semaines , les choses sont très différentes sous l'eau (je parle de piscine car je pratique surtout l'apnée en piscine ) , et il y a un maintenant un gros blocage psychologique pour me détendre donc forcément j'appréhende la possibilité que ça puisse durer longtemps... donc voilà j'aimerais vos avis :) merci par avance

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a 2 choses à prendre en compte : la mémoire psychologique (la peur d'en refaire une) et la mémoire du corps. Il se dit qu'après une première syncope, le corps s'en souvient et les prochaines arrivent plus rapidement (auto-sécurité).

Là dessus, n'ayant jamais syncopé, je ne suis pas de la meilleure aide.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Hello à tous , je voulais avoir vos avis sur le temps que l'on peut mettre en général à se remettre mentalement d'une syncope. Ayant fais ma première il y a 3 semaines , les choses sont très différentes sous l'eau (je parle de piscine car je pratique surtout l'apnée en piscine ) , et il y a un maintenant un gros blocage psychologique pour me détendre donc forcément j'appréhende la possibilité que ça puisse durer longtemps... donc voilà j'aimerais vos avis :) merci par avance

C est très personnel et dépend en plus de la sévérité de la syncope .Pour ma part ,comme tout le monde le sait sur le forum j ai fait jeune,plusieurs syncopes .Et je n ai eu aucun blocage ,ni appréhension par la suite ,j ai juste appris plus ou moins vite de mes erreurs sur aprés une trés grosse ,arrivée bien plus profonde et avec un reflex respiratoire dans l eau et un arret de 3 mois avec de l eau dans les poumons .Pour te dire ,j en ai fait une sur une compétition en individuelle ,je me suis reposé sur la planche environ 15 minutes et j ai replongé .....Par contre ,le lendemain lors de la deuxieme journée ,j avais pris une option bien trop profonde et je n ai presque jamais vu le fond mais sans jamais faire de syncope ,mais le corps en pouvait plus .....C est un peu comme un accident de voiture ,certain ne la reprendront plus quand d autres changeront de voiture dans l aprés-midi .Donc si psychologiquement,tu arrives a gérer ,le reste n a pour moi n aucune importance aprés quelques jours de repos ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci de vos retours. en effet c'est le coté psychologique que j'ai du mal à gérer car je m’entraîne dur depuis novembre pour les championnats de France apnée et là à 2 mois du truc je fais une syncope lors d'une sortie fosse avec le club . Le truc qui tombe vraiment mal même si il n'y a aucun hasard et que je suis le premier responsable de mes erreurs . C'est vraiment le fait de s'être surestimé qui est difficile à avaler et le fait d'avoir en quelque sorte une épée de Damoclès au dessus de la tête

Share this post


Link to post
Share on other sites

damdam,peux tu nous expliquer comment tu as syncopé?

c'est formateur pour tous.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui marc o a raison c est toujours intéressant et formateur quand a savoir les sensations que les gens ont eu pour ceux qui n en ont jamais fait !

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'ai tenté bêtement une descente à 33m sans palmes alors que je ne pratique jamais le sans palmes à cause d'un problème d'épaule... Je revenais tout juste d'un stage profondeur en Egypte où je suis descendu assez bas pour une première , j'étais donc en excès de confiance je me suis dis c'est bon 33m ça passe ... J'étais également en état de fatigue à cause du voyage et du manque de récupération car dès mon retour en France j'ai enchaîné les entraînements , le boulot , etc... la sortie fosse était le week end qui suivait mon retour.

Donc voilà on se chauffe pendant 1h en palmes tranquille , quelques apnées au fond .. tout va bien ! Et la je décide de tenter une descente sans palmes direct ... Grosse erreur de ma part . les 10 derniers mètres en remontant étaient vraiment durs mais ça allait encore comparé aux compétitions rien à voir.... je tape beaucoup plus que cela... Arrivé en surface je me pose sur la bouée mais ne reprend pas d'air ... je coule en arrière et on me sort la tête de l'eau en l'espace de quelques seconde je ne sais pas trop. Je reviens à moi avec de l'eau dans la gorge et dis au collègues : merde j'ai fais une syncope... J'étais vraiment surpris j'ai pas compris .

Avec le recul je sais que j'ai commis 3 erreurs impardonnables :

1 : excès de fatigue , surentraînement

2 : faire un exercice inconnu sans progression que je ne pratique jamais et que mes muscles ne sont pas habitués à travailler

3 : EXCÈS DE CONFIANCE

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui vraiment trés intéressant cette situation pour moi ,c est vraiment la position N°2 qui n est pas bonne !

 

faire un exercice inconnu sans progression que je ne pratique jamais et que mes muscles ne sont pas habitués à travailler

Je suppose que tu etais en Imersion libre ,donc en brasse sans palme ? Tu n as pas fait d exercice avec la corde en premier pour appréhender la profondeur ?

1-Je descends a la brasse et je remonte avec la corde

2- Je descends avec la corde et je remonte en brasse

3-Si tout se passe bien ,je fais l exercice dans son entier evidement pour faire cela en libre ,il faut que la profondeur soit maitrisée a la palme mais d après ce que tu dis ,c etait le cas .....Aprés ,il y a peu etre un peu un manque de concentration sur la fin de l exercice ,une fois en surface tu as pensé que l exercice etait terminé ? mais normalement tu as aussi un protocole de sortie car tu n etais pas tout seul et la tu n en parles pas vraiment ....Moi je pense que c est une bonne leçon ,sans aucune conséquence et donc que du positif ppour ne pas refaire deux fois les memes erreurs ! :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

« Grosse erreur de ma part . les 10 derniers mètres en remontant étaient vraiment durs mais ça allait encore comparé aux compétitions rien à voir»

 

Logique, il faut prendre en compte les pressions partielles qui faussent les ressentis. En surface (ou dans moins de 2m d’eau), les pressions partielles d’O2 diffèrent de dans 10m. A10m, les volumes sont divisés par 2 donc ton corps a la sensation d’avoir assez (pour schématiser ratio volume/quantité de molécules O2). En retour surface, il se rend compte qu’il a en fait 2 fois moins et il se met en sécu.

Il ne faut surtout pas essayer de retrouver les sensations et sonnettes de la surface quand on fait de la profondeur. C’est un autre type d’exercice avec ses propres sensations.

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci damdam pour ces explications.

personnellement,je pense que l'erreur principale a été de tenter direct un exercice que tu n'avais jamais fait a cette profondeur.

avec de la progressivité,tu n'aurais pas tenté les 33m mais peut etre 28?

Tu rejoins la surface seul,c'est un bon point,mais il te reste le stress d'avoir syncopé.

plus de peur que de mal.

Share this post


Link to post
Share on other sites

VCTERIC c'était cnf (constant no fins ) et donc sans la corde , en effet c'est une très bonne leçon qui m'a rappelé combien l'apnée est un sport d'humilité et que lorsque tu l'oublies cela ne pardonne pas.

Et oui en effet le fait de tenter direct un exo comme ça c'était un peu gonflé ! Vu qu'on plongeait 2 fois plus profond en palmes en Egypte je me suis dit ... c'est bon je suis large ! Mais la consommation d'oxygène en palmes et en sans palmes n'ont rien à voir surtout si tu ne pratique jamais le sans palmes ... à chaque mouvement j'avais l'impression qu'on m'enlevait 1l d'air ! lol

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fin de compte, le fait d'en avoir fait une va te mettre une clochette dans le cerveau, là où jusqu'à présent tu étais sur de toi et n'écoutais que d'une sourde oreille, si je puis dire

Le tout étant de ne pas en faire une fixation, un traumatisme.

Il faut bien se dire que tout apnéiste en a déjà fait, même Jacques Mayol, ce qui n'est pas une raison pour toujours froler avec.

La fatigue cumulée à un exercice inconnu faisant entrer d'autres paramètres, t'ont amené à ce résultat, ce que tu appréhenderas d'une autre façon maintenant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

VCTERIC c'était cnf (constant no fins ) et donc sans la corde , en effet c'est une très bonne leçon qui m'a rappelé combien l'apnée est un sport d'humilité et que lorsque tu l'oublies cela ne pardonne pas.

Et oui ,il faut tenter des choses mais les protocoles et les exercices sont la pour tenter des choses sans partir dans l inconnu et donc souvent les réussir ! :) et c est vrai que c est aussi pour cela ,l apnée etant trés encadré ,je crains beaucoup moins pour mes enfants qu en chasse ! ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

33 m sans palmes ni plombs , ça ne s improvise pas

perso je commence par un fond de 20 m, 3/4 descentes espacées d un temps de récup ,puis je descend sur 25,puis 28

c est la limite que je me donne maintenant, enfin celle de l année dernière;avec l age ,je régresse :D

mon maxi c était 33 justement..

pour cette discipline , il faut particulièrement soigné son canard, c est primordial !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Petite question :

C'était où? Némo?

Si oui, le principal ennemi là bas c'est la température de l'eau : elle est chaude, donc nous met en confiance plus facilement, on ne se méfie pas et si on ne fais pas gaffe on se déshydrate (facteur aggravant).

 

En tout cas content que ça se soit bien "passé" ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui c'était bien à Nemo ;) , pour ce qui est du traumatisme je verrai comment se passe la prochaine compet qui est ce week end ... même si je ne pense pas faire grand chose par sécurité.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une seule syncope en chasse (c'est déjà bien suffisant!!) : c'était il y a quelques années, en fin de sortie. Nous avions pêché à trois, donc avec en théorie des temps de récupération convenables, chacun descendant à son tour.

Pas de profondeur extrême, puisque nous nous étions limités à un max de 25m, ce qui pour nous restait dans une zone de confort. En revanche, entrainement et condition physique aidant, on enquillait des apnées relativement longues.

 

Sur un spot, je fais une dernière descente, je me pose, et au bout d'un certain temps, je décide d'écourter mon apnée devant l'absence de vie sur le tombant. J'arrive en surface, aucune précipitation à la remontée, surtout que je pense ne pas avoir forcé. Je me tourne vers mes deux coéquipiers, et j'annonce "on change de crèmerie, ici c'est vide".

L'instant d'après, je les vois me tenant chacun par un bras, sans que je comprenne pourquoi.

 

Verdict : lorsque je leur ai parlé, ils n'ont entendu qu'un truc incompréhensible, et m'ont vu syncopé en lachant quelques bulles. Comme nous avons pour habitude de toujours être au dessus de celui qui remonte, ils n'ont eu qu'à m'attraper et nous sommes allés direct au bateau.

 

Ce qui m'a le plus impressionné, c'est qu'à aucun moment je n'ai eu l'impression de forcer mon apnée, pensant même écourter la dernière. Une fois la montre vérifiée, cette dernière apnée s'est avérée être beaucoup plus longue que prévue (presque 3mn30), ce qui signifie que j'avais perdu la notion du temps en étant au fond. J'aurai préféré que cela se produise suite à une apnée trop poussée, ce que j'aurai au moins pu identifier directement comme une connerie de ma part.

 

Dans le cas présent, pas de fatigue, mais malgré le rythme ralenti par le fait de plonger à trois, c'est l'accumulation d'apnées longues sur une sortie de plusieurs heures qui m'a poussé à la syncope. Le plus inquiétant est qu'il n'y a eu aucun signes précurseurs.

 

J'y repense souvent, et j'ai d'ailleurs pas ma lever le pied sur la durée de mes apnées.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos temoinages😊 ca permet de mettre l accent sur la secu..

J imagine que vous etes en méditerranée et je visualise tres bien la manière de procéder..

 

Mais conseillez vous la meme secu sur les petits fonds?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Par petits fonds (de 1 à 5 m), on chasse généralement séparés, chacun prenant en charge sa sécu et faisant attention à ne pas trop forcer.

 

On peut chasser à l'agachon à deux par petits fonds, mais c'est un peu technique. Celui qui reste en surface doit toujours se positionner pour ne pas gêner. Bien fait, cela peut être mêrme plus efficace que de chasser seul, mais il faut une bonne coordination.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui les récits des chasseurs ayant syncopés est toujours interessant surtout celui la ......En effet a toutes mes syncopes ,meme si on sent pas excactement quand elle arrive ,je me savais sur le fil du rasoir pour une raison ou une autre .Sur une j avais largué la ceinture et sur une autre je la tenais a la main ,je savais donc bien que la remontée serait dure et j avais mis mon tuba en bouche

Share this post


Link to post
Share on other sites

saint cop priez pour nous......

Share this post


Link to post
Share on other sites

Perso j'ai pas envie que SaintCopé prie pour moi..... :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

a part une petite note d'humour, je ne suis pas en grade d'apporter quoi que ce soit sur le sujet.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Perso j'ai pas envie que SaintCopé prie pour moi..... :D

 

Si c'est le même que celui qui ne connait pas le prix d'un croissant et bien ça fait peur...

 

Sinon, hors plaisanterie, merci pour ce sujet qui est très instructif et intéressant. ça fait réfléchir.

Share this post


Link to post
Share on other sites

voilà un sujet qui m'intéresse et c'est pour ça que je viens de m'inscrire, comment savoir quand la syncope arrive?? perso j'en ai jamais fait, mais pour moi difficile à dire ou je me situ par rapport à la syncope, car je n'ai jamais de spasmes sous l'eau, j'en ai de très leger quand je m'entraine à sec et encore pas à chaque fois et si j'en ai c'est 1 ou 2 en 3 minutes d'apnée, bizarrement les spasmes je ne les ai que quand je recrache l'air... sous l'eau j'en ai jamais...

 

dimanche dernier je pars chasser tranquille le matin ( mais je ne suis pas du matin) je fais quelques indiennes entre 1 et 2 minutes, puis quelques indienne/aguachon entre 2 et 3min, jusque là tout vas bien, mais je sent que je fatigue déjà mais je continue avec des plus courtes entre 1 et 2 minutes et là début de samba quand je sors la tête de l'eau

 

pour prévenir la syncope je me suis toujours bien entrainé O² et là j'ai trouvé un nouveau truc qui m'a l'air pas mal, j'ai acheté un oxymètre qu'on met au bout du doigt, j'hyperventile, SPO² monte à 98 puis je vide mes poumons et j'attends de faire descendre spo² le plus bas possible, au bout d'un moment je sens venir les début de la samba.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le principe de la syncope, c'est qu'elle ne prévient pas, elle est soudaine. Il faut apprendre à se connaitre, trouver ses propres limites, se faire ses propres expériences, trouver ses sonnettes, ses garde fou. Seule l'expérience permet d'y arriver : la discipline, l'écoute, l'entrainement, la connaissance de soi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour la prévenir je pense qu'il faut se méfier des tables de co2 et se concentrer sur les tables O2, les tables de CO2 ça donne du confort mais ça nous rapproche du danger, garder une grosse marge par rapport a ce qu'on peut faire à sec, ne pas plonger si on à mal dormi, si on a fait trop de sport la veille, bref si on est pas au top et ne jamais hyper-ventiler!! On peut faire de longue pose entre deux apnées pour faire baisser son rythme cardiaque mais à condition de respirer très lentement, sinon ça revient à de l'hyperventilation.

 

le problème pour moi c'est que je n'ai pas de spasmes, on m'a déjà dit "si tu n'as pas de spasmes c'est que tu peux encore rester longtemps" alors pourquoi je fait des débuts de samba quand je retourne à la surface sans avoir eu de spasmes? J'ai même pas trop envie de respirer quand je suis en bas, je prend la décision de remonter en essayant d'évaluer les efforts que j'ai fait et en prenant en compte le temps qui s'affiche sur la montre et c'est que à la remonté que j'ai envie de respirer

Share this post


Link to post
Share on other sites

est-il dangereux de faire une syncope tout seul à sec pendant qu'on s'entraîne? ou le réflexe respiratoire va revenir tout seul?

Share this post


Link to post
Share on other sites

est-il dangereux de faire une syncope tout seul à sec pendant qu'on s'entraîne? ou le réflexe respiratoire va revenir tout seul?

danger modéré,mais mieux vaut ne pas etre seul.

tu chasses a quelle profondeur?

les pressions partielles expliquent peut etre tes incidents.

Share this post


Link to post
Share on other sites

là quand j'ai eu des début de tremblement je me posais sur une roche à 16m mais j'attendais pas au dessus de la roche :)  car j'ai peur qu'on voit ma bouée et le fil orange, car j'aime bien fermer les yeux en m'accrochant à ma bouée pendant les repos, en gros je descendais 16m puis fallait faire 15m à l'horizontale face à un léger courant, histoire me caler à mon poste face au courant et que personne m'a vu descendre, en tout ça prend 40 secondes, puis 1'20 à 1'30 sans bouger puis 15 secondes pour remonter

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'ai pas non plus de spasmes. C'est comme ça, nous sommes quelques uns à ne pas en avoir. C'est pas fréquent mais ça arrive. Il faut se focaliser sur autre chose. Moi, je vois du côté des picotements, rétrécissement du champ de vision et parfois je fais un état de ma lucidité. A toi de trouver tes remèdes pour déterminer ta zone rouge.

Ne pas avoir de spasme ne signifie en aucun cas qu'on est loin de la limite ou qu'on peut aller plus loin ! Perso, je sors à 6' en statique et je ne suis pas persuadé de pouvoir aller plus loin quand je sors. Les descriptions de mon état qui me sont faites par les extérieurs prouvent que je suis dans le vrai.

Share this post


Link to post
Share on other sites

"15 secondes pour remonter "

Si tu ne reviens pas par le meme chemin ,ton trajet allé ne sert a rien ,ton poste d agachon est mort avec ta façon de faire ,c est un poste pour un agachon !😉

Share this post


Link to post
Share on other sites
12 hours ago, VCTERIC said:

"15 secondes pour remonter "

Si tu ne reviens pas par le meme chemin ,ton trajet allé ne sert a rien ,ton poste d agachon est mort avec ta façon de faire ,c est un poste pour un agachon !😉

toi tu as envie que je la fasse pour de bon ma syncope 🙂   tu as certainement raison, je devrait rester moins longtemps au poste et garder du temps pour retourner par le même chemin

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, VCTERIC said:

Oui c est ce que je pense .....😉

ça doit faire 6 ans que je fait de l'apnée mais je commence à peine la chasse ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors c est déja bien de penser a tout cela !😀

Share this post


Link to post
Share on other sites

mouilleur2sec, tu plonges avec un binôme compétent ?

C'est à dire qu'il mesure l'importance de son rôle, qu'il te connait et sait ce que tu vas faire sous l'eau, t'observe même après ta remontée car on peut faire une syncope 30 secondes après et sait faire les gestes de secours sur un apnéiste qui fait une syncope ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Just now, fafalecureuil said:

mouilleur2sec, tu plonges avec un binôme compétent ?

C'est à dire qu'il mesure l'importance de son rôle, qu'il te connait et sait ce que tu vas faire sous l'eau, t'observe même après ta remontée car on peut faire une syncope 30 secondes après et sait faire les gestes de secours sur un apnéiste qui fait une syncope ?

Y'a des gestes de secours sur un syncopé hors mis lui tenir les voies aériennes non immergées ? Eventuellement lui parler et lui dire de reprendre sa respiration

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non y'a pas grand chose à faire, c'est très simple, mais faut l'avoir pratiqué pour le faire sans paniquer le moment venu.

Autrement dit, faut pas que le binôme soit sa femme qui bouquine sur la plage ou un pote qui ne sait pas faire un canard.

 

Les gestes à connaître:

Savoir remonter la personne inconsciente. On apprend différentes techniques dans différentes écoles, toutes bonnes.

L'important c'est de remonter a personne sans ouvrir les voies aériennes.

Ensuite les garder hors de l'eau. Encore une fois y'a différentes techniques, toutes bonnes.

A Apnea Total on apprend le blow-tap-talk.

On enlève le masque.

Puis on souffle sur le visage pour faire comprendre au cerveau qu'il peut respirer à nouveau. (Blow)

Petites tapes sur les joues. (Tap)

Puis on dit le prénom suivi de "respire":  "mouilleur2sec, respire". Comme une consigne, mais sans crier ni paniquer. (Talk)

 

Après une syncope, pas besoin d'effrayer la personne, mais c'est la fin de la session pour elle pour la journée.

 

Il faut aussi faire attention aux faux binômes. Courants en chasse, deux personnes partent ensemble, se regardent de temps en temps, c'est rassurant, mais si elles sont à 50m l'une de l'autre, ou descendent en même temps, elles ne pourront pas se porter assistance.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tape sur la Glabelle (en gros entre les deux sourcils) c'est plus efficace que sur les joues.  En plus de cella ca déclenche un réflexe de contraction des paupieres et en général ça aide a sortir de la syncope. 

Aprés vrai ou faux binomes... Le meilleur des binomes c'est nous meme. Quand tu chasse dans peu de fond quelqu'un au dessus de toi va meme si il reste le plus immobile du monde etre un facteur possible de l'eloignement du poisson. Et Quand tu chasse profond passé 25 voir 30 m ben ton binome tu ne le vois plus... Donc si il lui arrive quelque chose au fond. Faut avoir un peu de chance pour le trouver

Bien evidement je parle pour la med. Oui un binome c'est indispensable, mais il ne faut pas se surpasser en croyant que le binome sera la au cas où.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, tout à fait d'accord.

Je ne mets pas du tout en opposition le fait d'avoir un binôme et le fait d'avoir une marge. Il faut les deux.

Et pire sont les conditions et plus on prend de la marge et plus le binôme doit être vigilant.

Si celui-ci connaît le plan sous l'eau et le temps d'apnée max estimé, c'est déjà ça de gagné pour faire le taf.

Est-ce qu'on élimine tous les risques ? Non, mais on met toutes les chances de son côté.

 

 

Après je sais bien que cette rigidité n'est pas la norme sur ce forum et plus généralement chez les chasseurs, on aime notre liberté !  Mais des débutants viennent pour lire ce que font les gens expérimentés et s'en inspirer.

J'aimerai que tout le monde garde ça en tête, en particulier les vétérans et le staff. Surtout quand ils parlent de pratiques qui s'éloignent de la norme niveau sécu.

Je cherche pas à pointer du doigt qui que ce soit. Mais par exemple, dans le thread du mec qui dit que la chasse sous marine est sa nouvelle passion alors qu'il a jamais essayé, le mec dit qu'il veut que du matos d'une certaine marque et que c'est un fou qui marche à l'instinct, le premier truc qu'on devrait répondre c'est soit un lien sur le thread de la sécu et des bonnes pratiques (malheureusement les premiers posts sont vides), ou bien lui donner directement les règles les plus importantes.

1 Toujours plonger avec un binôme vigilant.

2 Ne jamais hyperventiler.

C'est les deux plus importantes, on pourrait en donner d'autres.

 

Si on commence en disant: Ah bah moi je chasse seul, j'aime ma liberté, et puis un binôme de toutes façons quand y'a pas de visi à part culpabiliser il peut rien faire.

Qu'est-ce qu'on apprend au débutant ?

Je dis pas qu'il faut se taire sur ce qu'on fait de dangereux. Personnellement j'éviterai au maximum.

Mais par exemple si je devais dire qu'avec un pote on ne fait pas de sécu par petits fond, je me sentirais obligé de dire que c'est une personne dont je connais le niveau et la technique, qui ne va même pas atteindre le quart de ses capacités et que je garderai quand même un oeil sur lui.

Dans les mêmes conditions tranquilles avec quelqu'un que je ne connais pas, au début, je vais l'écouter respirer, observer son niveau de stress et sa technique.

Si la personne est expérimentée et fait quelque chose de dangereux, j'essaierai de ne pas froisser son égo tout en expliquant l'air de rien. Et ne m'éloignerai pas.

Si c'est un débutant, je serai plus direct tout en étant positif, il est là pour découvrir une nouvelle activité fantastique. Je continuerai quand même à surjouer la sécu pour qu'il acquiert et transmette les bonnes pratiques.

 

 

 

Tant qu'on est sur la sécu:

Petite remarque sur la respiration de récupération qu'on fait en remontant à la surface: C'est à mon avis le problème le plus répandu chez les gens expérimentés. Il faut la faire avant tout autre chose, parler, exulter, remonter le poisson... Peu importe la méthode, hook, 50/50... Du moment qu'on la fait et qu'on ne force pas l'expiration. Forcer à l'expiration sur une apnée un peu limite, c'est la syncope assurée. 

 

Dernière chose. C'est pas les débutants qui font des syncopes, enfin il peut toujours y a avoir une tête brûlée qui hyperventile et se tue...

Mais les autres ont pas mal de mécanismes qui les protègent. L'appréhension naturelle de l'eau, le nerf vague qui allume une alarme très vite et le CO2 qui leur parle très fort. Ils vont être loins de leur marge, à condition de suivre les bonnes pratiques.

A mon avis, la plupart des morts ce sont des gens confirmés qui ont eu plusieurs paramètres en leur défaveur et personne pour leur porter secours.

Share this post


Link to post
Share on other sites
6 hours ago, fafalecureuil said:

mouilleur2sec, tu plonges avec un binôme compétent ?

C'est à dire qu'il mesure l'importance de son rôle, qu'il te connait et sait ce que tu vas faire sous l'eau, t'observe même après ta remontée car on peut faire une syncope 30 secondes après et sait faire les gestes de secours sur un apnéiste qui fait une syncope ?

 j'ai jamais eu de binome, c'est deux potes qui m'ont montré l'apnée, eux font ça depuis tout petit, il ne se sont jamais préoccupé de la sécurité, en même temps avant que je me joigne à eux ils n'étaient jamais allé en dessous de 15m je crois, depuis que je m'y suis mis avec eux ils sont allé jusqu'à 25m et moi 31m. Après avoir lu pas mal de truc sur le net je les ai bien briffé sur comment réanimé un apnéiste et en plus on est 3 c'est parfait pour la sécu, mais je crois qu'il n'ont vraiment pas du tout conscience du danger ni du fait que au bout de 10 secondes c'est déjà foutu. Du coup quand je suis avec eux personne surveille personne, une fois je descend à 25m un fois en bas je calcul que les deux autres sont descendu avec moi alors qu'ils étaient à leur profondeur max!! arrivé en haut je leur explique que une fois que je suis remonté si je vois que 1 des deux n'est pas remonté je ne serai pas capable d'aller le chercher et je n'essaierai même pas car sans un temps de repos celui qui redescend y reste aussi pour sauver son pote... mais ils ne comprennent rien...

j'avais même essayer de les motiver à faire des exercices style remonter un pote depuis les 10m pour qu'ils comprennent comme c'est dur, mais pas motivés les types...

au final je me sent plus en sécurité quand je suis tout seul car je contrôle tout, personne qui parle autour de moi ça aide aussi

Share this post


Link to post
Share on other sites

 sinon ce que je fait toujours quand je sort la tête de l'eau surtout après une apnée qui m'amène un peu à ma limite c'est ventiler de façon exagérée au cas où...

Share this post


Link to post
Share on other sites
11 hours ago, mouilleur2sec said:

 j'ai jamais eu de binome, c'est deux potes qui m'ont montré l'apnée, eux font ça depuis tout petit, il ne se sont jamais préoccupé de la sécurité, en même temps avant que je me joigne à eux ils n'étaient jamais allé en dessous de 15m je crois, depuis que je m'y suis mis avec eux ils sont allé jusqu'à 25m et moi 31m. Après avoir lu pas mal de truc sur le net je les ai bien briffé sur comment réanimé un apnéiste et en plus on est 3 c'est parfait pour la sécu, mais je crois qu'il n'ont vraiment pas du tout conscience du danger ni du fait que au bout de 10 secondes c'est déjà foutu. Du coup quand je suis avec eux personne surveille personne, une fois je descend à 25m un fois en bas je calcul que les deux autres sont descendu avec moi alors qu'ils étaient à leur profondeur max!! arrivé en haut je leur explique que une fois que je suis remonté si je vois que 1 des deux n'est pas remonté je ne serai pas capable d'aller le chercher et je n'essaierai même pas car sans un temps de repos celui qui redescend y reste aussi pour sauver son pote... mais ils ne comprennent rien...

j'avais même essayer de les motiver à faire des exercices style remonter un pote depuis les 10m pour qu'ils comprennent comme c'est dur, mais pas motivés les types...

au final je me sent plus en sécurité quand je suis tout seul car je contrôle tout, personne qui parle autour de moi ça aide aussi

Change de trinome aussi, j'aurais peur à ta place...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...