Jump to content

table d'apnée sur mon téléphone...


rene

Recommended Posts

Je me suis amusé pour la première fois de ma vie à faire des tables d'apnées à l'aide de mon téléphone.

Mon objectif était de faire un réchauffement pendant mes déplacements en voiture (je n'allais donc pas pousser jusqu'à la syncope).

Je croyais voir une amélioration de mes temps d'apnée en chasse mais je dois dire que je n'ai pas vu la moindre différence. Je dois donc pas faire les bonnes tables ou m'y prendre mal.

C'est quoi qu'il faut prioriser alors ? Les tables O2, CO2, autres? Il faut pousser comme une mule? 

En passant, je n'ai aucune intention d'augmenter mes apnées à un niveau monstre, ce n'est pas mon sport du tout, je trouve ca absolument emmerdant pour être honnête. Je cherche seulement à me maintenir. 

Link to comment
Share on other sites

Je ne pense pas qu'il faille privilégier une table plutôt que l'autre dans le cadre d'un entraînement "apnée" pur.

Durant une apnée "poussée" tu passeras forcément par les 2 phases, tout est "lié", "mélangé".

Si tu veux t'orienter vers telle ou telle filière (hypoxique ou hypercapnique) il faut que tu le fasses en fonction de ton "besoin" en chasse.

Personnellement, je pêche 95% en indienne, faisant des apnées courtes (rarement au delà d'1'30) et récup courte (de l'ordre de la minute) : je privilégie l'hypercapnie. De plus travailler l'hypercapnique a un réel intérêt : la résistance au CO2 (parce que ça peut piquer fort... et longtemps 😄 )

Si dans ta pratique c'est majoritairement "agachons" longs alors privilégie l'hypoxique (dans cette filière: suffit de bien gérer ses récup)

Si c'est un mix des 2.. bah fais les 2 😄 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Je profite du sujet pour revenir sur le point qui m'avait fait poser le plus de questions quand je pratiquais les tables d'apnée quotidiennement.

La pratique de l'apnée, sauf erreur, provoque la destruction d'hématies. La question que je me posais était donc : Combien d'intervalle entre deux entraînements pour s'assurer que notre concentration en globules rouges soit revenu à un niveau suffisant pour permettre une progression.
On dit qu'il faut entraîner un muscle 2 à 3 fois par semaine pour une récup optimale, mais je ne pense pas que ce délai puisse se copier-coller sur les entraînements d'apnée.

Ce que j'ai découvert de moi-même : Tous les jours c'est trop fréquent, on est aquaman après 2 semaines sans entraînement.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, kees_baloo a dit :

La pratique de l'apnée, sauf erreur, provoque la destruction d'hématies.

Tu as des références ? Je n'ai jamais entendu parler de ça, j'aurais même pensé le contraire...

Link to comment
Share on other sites

Oui même si je pense que ça n’a aucun effet sur ces cellules, j’aurai plutôt tendance à penser le contraire c’est à dire que la privation de dioxygène stimulerait la formation des hématies (EPO). Un peu à la manière de l’adaptation à l’altitude : en réponse à la diminution de la concentration en dyoxygène atmosphérique avec l’altitude, les individus séjournant plusieurs semaines dans ces conditions voient leur concentration en globules rouges augmenter.

Sinon, pour travailler à partir de ton téléphone, tu te fais du sur-mesure avec l’application Seconds (timer apnée / récup). On l’utilise (utilisait/Covid)  aussi sur les séances de statique avec une enceinte Bluetooth 👌

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, tzinzin a dit :

Tu as des références ? Je n'ai jamais entendu parler de ça, j'aurais même pensé le contraire...

Pas de références, mais dans l'interview sur le film "chasse sous marine sur les épaves", Frolla en parle.
Après revisionnage, il parle d'apnées profondes. Donc peut-être plus lié à la décompression de la remontée.
https://youtu.be/7LpCMRq5deU?t=443

Link to comment
Share on other sites

Question sur cette page concernant l'apnée du sommeil : https://www.academie-medecine.fr/syndromes-dapnees-du-sommeil-et-pathologie-cardiovasculaire/
 

Au cours de ces apnées répétitives, avec anoxie secondaire, y a-t-il une répercussion sur l’augmentation du taux d’hémoglobine et de la concentration des hématies ?

Oui, dans les diverses anomalies biologiques et hématologiques associées aux apnées du sommeil on a constaté une élévation de l’hématocrite, de la viscosité sanguine, du taux d’hémoglobine et de la concentration en hémoglobine, conséquences de l’hypoxémie chronique dans les apnées graves.

 

Je cherche pour la pratique de l'apnée sportive, mais pas encore trouvé. Faudrait le nom des médecins qui suivent les apnéistes de haut niveau.

Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, kees_baloo a dit :

Je cherche pour la pratique de l'apnée sportive, mais pas encore trouvé. Faudrait le nom des médecins qui suivent les apnéistes de haut niveau.

Justement Elinhan a fait le parallèle avec l'altitude et de ce que j'ai appris, c'est ce qui se passe.

L'apnée est même bénéfique pour bien d'autres sports, justement parce qu'elle booste les GR 🙂 

(Il y a un livre de C.Vogler et F.Daouben sur le sujet 😉 )

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Tatosan a dit :

L'apnée est même bénéfique pour bien d'autres sports, justement parce qu'elle booste les GR 🙂

ça j'ai pu le constater avec le football Américain.
Il y en a des plus rapides, plus forts que moi. Même avec une meilleure VO2max.

Par contre je domine sur les temps de récup après un effort max.
J'arrive à calmer mon rythme cardiaque, reprendre mon souffle et repartir en moins d'1min. Plutôt pratique sur un sport où l'effort est saccadé à l'extrême.

Link to comment
Share on other sites

Oui l’hypoxie stimule l’action de l’érythropoiétine sécrétée par les reins sur la moelle osseuse qui fabrique les globules rouges. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 33 minutes, elinhan a dit :

Oui l’hypoxie stimule l’action de l’érythropoiétine sécrétée par les reins sur la moelle osseuse qui fabrique les globules rouges. 

ça paraît complètement logique, moins on a d'air à dispo, plus il nous faut de "transporteurs" quoi 🙂 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, elinhan a dit :

Oui l’hypoxie stimule l’action de l’érythropoiétine sécrétée par les reins sur la moelle osseuse qui fabrique les globules rouges. 

Ça c'est vrai pour les hypoxie chronique type séjour en Haute altitude.

Pas sur que les apneistes aient un taux d'hémoglobine supérieur à la moyenne... 

Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, Adwa a dit :

Ça c'est vrai pour les hypoxie chronique type séjour en Haute altitude.

Pas sur que les apneistes aient un taux d'hémoglobine supérieur à la moyenne... 

M'est avis que des entraînements réguliers fait augmenter ce taux, peut-être pas autant que l'altitude certes.

Mais il y a aussi (sûrement) une espèce "d'optimisation de l'utilisation", ou dans le genre.

Link to comment
Share on other sites

Oui c’est ce que je disais un peu plus haut. Après, le lien (que je n’ai pas ouvert) donné par kees_baloo sur les apnées du sommeil sévères semble évoquer un effet. Pour que cela soit transposable, il  faudrait faire la quantité d’apnée que font ces personnes  toutes les nuits. Que ce soit en pleine saison ou avec les entraînements piscine, on en est loin je pense. Perso, rien constaté sur mes prises de sang 😉

Link to comment
Share on other sites

il y a 41 minutes, elinhan a dit :

Oui c’est ce que je disais un peu plus haut. Après, le lien (que je n’ai pas ouvert) donné par kees_baloo sur les apnées du sommeil sévères semble évoquer un effet. Pour que cela soit transposable, il  faudrait faire la quantité d’apnée que font ces personnes  toutes les nuits. Que ce soit en pleine saison ou avec les entraînements piscine, on en est loin je pense. Perso, rien constaté sur mes prises de sang 😉

Oui voilà peut être que si vous faite de l'apnée tout les jours 8h/jour.

Mais bon... On peut s'amuser à calculer le taux de transport en oxygène en fonction de la Sao2 et de l hémoglobine mais la différence entre 13 et 15 doit être minime j'en suis presque sûr. 

Link to comment
Share on other sites

À moins de passer 6 mois à Katmandou, le mieux pour progresser côté globules rouges pour charger en O2, ça reste d’avoir un pote cycliste et de lui piquer quelques doses d’EPO 😂😂😂😂 

Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, elinhan a dit :

À moins de passer 6 mois à Katmandou, le mieux pour progresser côté globules rouges pour charger en O2, ça reste d’avoir un pote cycliste et de lui piquer quelques doses d’EPO 😂😂😂😂 

Un p’tit shoot de sang d’arenicole , l’EPO c’est dépassé 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 22 heures, rene a dit :

Je me suis amusé pour la première fois de ma vie à faire des tables d'apnées à l'aide de mon téléphone.

Mon objectif était de faire un réchauffement pendant mes déplacements en voiture (je n'allais donc pas pousser jusqu'à la syncope).

Je croyais voir une amélioration de mes temps d'apnée en chasse mais je dois dire que je n'ai pas vu la moindre différence. Je dois donc pas faire les bonnes tables ou m'y prendre mal.

C'est quoi qu'il faut prioriser alors ? Les tables O2, CO2, autres? Il faut pousser comme une mule? 

En passant, je n'ai aucune intention d'augmenter mes apnées à un niveau monstre, ce n'est pas mon sport du tout, je trouve ca absolument emmerdant pour être honnête. Je cherche seulement à me maintenir. 

Alors pour commencer, arrête de faire l'apnée en conduisant. Tu prends un risque et c'est surtout inutile, parce qu'effectivement c'est quand tu commences à arriver aux limites que la progression/adaptation se fait.

Voilà comment ça se passe, pourquoi on dit qu'il faut du temps et des années pour obtenir un niveau exceptionnel en apnée, et te donnera ce qu'il faut que tu travailles :

1) Ce qui te donne envie de respirer et limite tes apnées c'est l'accumulation de CO2 dans l'organisme. Donc les gens travaillent la résistance au CO2 (tables CO2) et ça leur permet en quelques semaines/mois d'avoir des résultats sur leurs temps d'apnée.

2) Naturellement, l'envie de respirer va devenir insupportable avant que le niveau d'oxygène soit trop bas pour causer une syncope. Mais si tu deviens vraiment très bon en résistance physique et psychologique au CO2 et à l'envie de respirer, l'oxygène, lui, continue de diminuer et à être consommé comme d'habitude si tu ne le travailles pas du tout. Donc tu atteindras ta limite et risqueras une syncope.

3) C'est à ce moment là que le vrai temps de progression et d'adaptation physiologique commence et demande des années, car tu devras travailler sur la capacité pulmonaire (souplesse cage thoracique) et l'optimisation de l'utilisation de l'oxygène par ton corps et c'est ça qui demande le plus de temps (des années pour être très très bon) : tables O2

Donc, pour une progression rapide à court terme : table CO2. Mais au bout d'un moment ça deviendra risqué, donc pour sécuriser ta progression et progresser plus : CO2 ET O2. Donc il faut faire les deux (ou tables mixtes), et je dirais 2/3 de tables CO2, 1/3 de tables O2.

Table CO2 avec récups de plus de 30s a peu d'effet. Plus de 45s de récup, zéro effet.

Table O2 avec apnées de moins de 60% de ton max a peu d'effet. Moins de 50% de ton max a zéro effet.

Link to comment
Share on other sites

De ma propre expérience, mes entrainements vélo apnée n'ont jamais rien donné niveau perf en mer. J'ai déjà fait 1h15 en 1min apnée/1expi-inspi fréquence 60 résistance faible, et 5min en série recup 1min pédalage et résistance très faible.

Mon idée a toujours été d'augmenter la phase de confort, mais je n'ai jamais réussi. Au bout de 2min 2min30 en mer ça devient quand meme galère de gérer la chasse et l'apnée en même temps.

Je rejoint par contre le fait qu'au tout début de mes entrainement vélo, je ne faisais QUE des tables C02 et j'avais tendance sans m'en rendre compte à plus pousser les apnées (habitude de lutter)

je pense que pour la chasse, un cardio convenable et apprendre a se détendre rapidement et surtout le rester en immersion sont bcp plus important. C'est d'ailleurs deux des points qui jouent le plus sur mon "niveau" en mer, avec au sommet de la pyramide la fréquence des sorties, et donc le fameux reflexe d'immersion.

La technique évidemment est aussi un gros facteur de progrès en apnée type chasse. gestion du lest/canard

Link to comment
Share on other sites

Je vous rassure. J'étais très très loin de la syncope. Je profitais de ma route pour ouvrir un peu les poumons. Je me limitais à des 140 secondes avec des temps de récupération qui débutaient à 90 secondes et qui finissaient à 20. 

Le seul bénéfice était une réduction du temps de réchauffement une fois dans l'eau. Je m'économisais 2 ou 3 apnées lol. Pas très payant. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, sub sniper a dit :

Un p’tit shoot de sang d’arenicole , l’EPO c’est dépassé 

L'epo permet de doubler ses apnées, le sang d'arénicole permet de stocker 30 fois plus d'oxygène que le notre.....

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, dom85 a dit :

L'epo permet de doubler ses apnées, le sang d'arénicole permet de stocker 30 fois plus d'oxygène que le notre.....

C’est bien plus que doubler et pour l’arenicole,les tests sur les rats sont largement plus prometteurs que l’EPO

25mn d’apnée pour le rat il me semble, ils n’ont pas réussi à le noyer

par contre pas sûr qu’on puisse descendre très profond avec un gros taux d’O2(pression partielle)

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
×
×
  • Create New...