Jump to content

Ventilation avant l'apnée


àl'o29
 Share

Recommended Posts

Bonjour

Je me prépare avec des longues et calme inspiration et expiration entière : diaphragmatique, thoracique puis scapulaire ...

Mais j'ai vue cette vidéo avec stephane Misfud, j'ai des petits soucis; Lors de l'expulsion forcée en pliant les jambes 20' avant, cela me crispe de trop, surtout les abdominaux. Quand je mets le menton vers le haut pour la dernière inspiration (avec ou sans tuba?) j'ai l’impression que ça me demande plus de mouvements ensuite pour le canard. Des idées de correction?

Merci d'avance.

 

Link to comment
Share on other sites

C'est très personnel la prépa avant l'apnée.

J'ai essayé ce type de ventilation/préparation et je n'aime pas, je suis beaucoup moins détendu que lorsque j'en fous le moins possible.

Avant la dernière inspi j'aime que mes cycles soient lents avec très peu d'amplitude. La tête et le corps au repos le plus possible, rythme cardiaque au plus bas, canard relax et zou.

(Avant toute polémique "oui mais si Mifsud le dit/fait" : Je ne dis pas que ma prépa est la meilleure et que tout le monde devrait faire pareil, je le fais parce que je préfère)

Link to comment
Share on other sites

Oui, j'ai fait cela pendant 30 ans, comme toi,  mais j'essaye une nouvelle méthode.

Comme à chaque nouvelle méthode, c'est pas simple de changer des automatismes. Je pense que je me crispe , les abdos lors de l’expire forcée et les épaules lors de l'inspire forcée avec cette nouvelle manière de faire (pour moi bien sur).

Je re essaye cet après midi...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, àl'o29 a dit :

Gain de 30' avec cette méthode.

Il faut que tu décomposes ces temps tout en détente: pense à bouger/détendre machoire, cou, épaule avant de commencer.

"La purge" doit aussi se faire en détente. L'expression expi forcée suffit à elle même pour se mettre dans l'erreur.

Ce n'est pas les abdo qui forcent mais le diaphragme qui se contracte;D. C'est là, une autre difficultée.

Quand tu lèves le menton, tu dois aussi hausser les épaules et donc stimule fortement le nerf vague, du coup tu te sens moins bien.

Tatosan a raison également: un protocole de ventil est perso, rien ne marche dans les clous pour chaques personnes.

A plus

 

Link to comment
Share on other sites

Pétard, en regardant cette vidéo je m'aperçois qu'au bout de 50 ans de CSM je ne sais toujours pas me ventiler 🤨, ce qui ne m'étonne guère vu mes piètres résultats d'apnée😋

Link to comment
Share on other sites

therainmaker:

Tu as raison , c'est ce que j'ai rectifié la 2eme journée sur ce type de préparation.

Je faisais exactement cela: expire forcé avec grosse contraction des abdo,  que j'ai hyper puissant grâce à la mousse au chocolat, consomme de l'air. Puis lors du lever de menton, haussement des épaules (ou en arrière, pire) ! Nul. Du coup c'était loin d'être top. Le haussement d'épaule bloque l'expire des poumons dans le dos.

dom85:

Moi, seulement 30 ans dans l'erreur  mais avec ma grande réactivité, je rectifie de suite! Hahhaha.

Surprenant, du coup je me prépare avec uniquement de la relaxation, sans la "respiration complète" (que j' ai fais pendant 30 ans) tranquille sur la respiration sans forcer. Puis purge (forte mais cool sans contraction) , relaxation, 3 expires/ inspires forcé, une inspire à bloque et hop.

Le pire c'est pendant 30 ans je me posais les questions:

Pourquoi plus d'aire avec une inspiration complète vue le temps que cela prends (20"), 20'' d'inspiration avant la bascule ne me pénalise t  ’il pas de 10'?

Combien de temps avant que mon corps re re re  re consomme l'oxygène emmagasiné  pendant la respiration entière avant l'apnée...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, àl'o29 a dit :

therainmaker:

Tu as raison , c'est ce que j'ai rectifié la 2eme journée sur ce type de préparation.

Je faisais exactement cela: expire forcé avec grosse contraction des abdo,  que j'ai hyper puissant grâce à la mousse au chocolat, consomme de l'air. Puis lors du lever de menton, haussement des épaules (ou en arrière, pire) ! Nul. Du coup c'était loin d'être top. Le haussement d'épaule bloque l'expire des poumons dans le dos.

dom85:

Moi, seulement 30 ans dans l'erreur  mais avec ma grande réactivité, je rectifie de suite! Hahhaha.

Surprenant, du coup je me prépare avec uniquement de la relaxation, sans la "respiration complète" (que j' ai fais pendant 30 ans) tranquille sur la respiration sans forcer. Puis purge (forte mais cool sans contraction) , relaxation, 3 expires/ inspires forcé, une inspire à bloque et hop.

Le pire c'est pendant 30 ans je me posais les questions:

Pourquoi plus d'aire avec une inspiration complète vue le temps que cela prends (20"), 20'' d'inspiration avant la bascule ne me pénalise t  ’il pas de 10'?

Combien de temps avant que mon corps re re re  re consomme l'oxygène emmagasiné  pendant la respiration entière avant l'apnée...

Sans relaxation difficile de passer les 30m aussi, c'est une des clés de la réussite combiner à la souplesse de la cage.

Pour ma part, je pratique le bradycardie volontaire mais la clé reste la détente pour une belle apnée

Link to comment
Share on other sites

il y a 27 minutes, therainmaker a dit :

Pour ma part, je pratique le bradycardie volontaire mais la clé reste la détente pour une belle apnée

Comment tu fais ça à part avec la relaxation?

Link to comment
Share on other sites

Ok, merci. De tout cela j'ai l'inpression que ce qui marche, c'est ce qu'indique Stéphane Mifsud (étrange, non!).

Purge complète 20" avant et inspire rapide et maximal en détente bien sur...Je continue sur ces vidéos qui sont top génial.

Link to comment
Share on other sites

Le 13/08/2021 à 02:59, àl'o29 a dit :

Ok, merci. De tout cela j'ai l'inpression que ce qui marche, c'est ce qu'indique Stéphane Mifsud (étrange, non!).

Purge complète 20" avant et inspire rapide et maximal en détente bien sur...Je continue sur ces vidéos qui sont top génial.

On a découvert ceratines choses qui sont relativement bien ancrées et prouvées. Mais ce sport a encore une grande zone floue car peu d'études sont réalisées en ce moment.

Le temps de Mayol est révolu.....

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

Je suis un peu en retard mais je fais aussi ce genre de ventilation. Avec les deux dernièrs cycle en « respiration carré » avant expi-totale. Jambes repliées et croisement des bras qui m’aide à en sortir encore un peu plus.

ensuite inspi-en essayant de relâcher le squelette pour que les muscles travaillent facilement. Je pense à gonfler mon dos, c’est comme ça que je ressent mon inspi.

Le 11/08/2021 à 22:17, therainmaker a dit :

Ce n'est pas les abdo qui forcent mais le diaphragme qui se contracte;D. C'est là, une autre difficultée.

je suis d’accord avec toi dans tout ce que tu as dit, mais là tu fais une confusion. Le diaphragme est inspirateur. Sa position relâchée le fait remonter et permet l’expiration. Les abdominaux eux sont expirateurs. Parmis eux celui qui est le plus intéressant est le transverse de l’abdomen. Le transverse ecrase le bas ventre (sous le nombril) en fin d’expiration et permet une meilleure vidange. Les autres sont fléchisseurs de Rachis et ont  je pense  un moindre rôle dans notre expi forcée. 

d’ailleurs en parlant de diaphragme, il fait consensus que ce mouvement étire le diaphragme. 
 

3599BEDD-F69C-4BE6-A9E4-AA547998E786.thumb.jpeg.39aaf82490879ecc617679d004affc15.jpeg

Pourtant on vide le poumon (diaphragme élevé) puis on le contracte plus ou moins fort pour « aspirer » non pas par la bouche qui est fermée mais par le ventre. Je sais pas si on peut parler d’étirement actif ou si c’est carrément du renforcement.

Link to comment
Share on other sites

Le 11/08/2021 à 10:24, àl'o29 a dit :

Bonjour

Je me prépare avec des longues et calme inspiration et expiration entière : diaphragmatique, thoracique puis scapulaire ...

Mais j'ai vue cette vidéo avec stephane Misfud, j'ai des petits soucis; Lors de l'expulsion forcée en pliant les jambes 20' avant, cela me crispe de trop, surtout les abdominaux. Quand je mets le menton vers le haut pour la dernière inspiration (avec ou sans tuba?) j'ai l’impression que ça me demande plus de mouvements ensuite pour le canard. Des idées de correction?

Merci d'avance.

 

20' de plus avec cette méthode 

Link to comment
Share on other sites

Le 28/10/2021 à 22:49, TONIDO a dit :

 

ensuite inspi-en essayant de relâcher le squelette pour que les muscles travaillent facilement. Je pense à gonfler mon dos, c’est comme ça que je ressent mon inspi.

 

 

ça m'intrigue, tu arrives à contracter/décontracter tes os?

Un super pouvoir? 😄 

Link to comment
Share on other sites

C’est évidemment une image, j’ai souvent des gens qui pensent que plus ils vont forcer plus ils vont rentrer d’air. Pourtant si le thorax se raidit a trop vouloir en faire (oui par la force musculaire) l’expansion pulmonaire devient très difficile. 
 

c’est l’effet boîte à chaussure, alors qu’il faut penser à un ballon de baudruche. 
 

 

Link to comment
Share on other sites

Le 28/10/2021 à 16:49, TONIDO a dit :

Je suis un peu en retard mais je fais aussi ce genre de ventilation. Avec les deux dernièrs cycle en « respiration carré » avant expi-totale. Jambes repliées et croisement des bras qui m’aide à en sortir encore un peu plus.

ensuite inspi-en essayant de relâcher le squelette pour que les muscles travaillent facilement. Je pense à gonfler mon dos, c’est comme ça que je ressent mon inspi.

je suis d’accord avec toi dans tout ce que tu as dit, mais là tu fais une confusion. Le diaphragme est inspirateur. Sa position relâchée le fait remonter et permet l’expiration. Les abdominaux eux sont expirateurs. Parmis eux celui qui est le plus intéressant est le transverse de l’abdomen. Le transverse ecrase le bas ventre (sous le nombril) en fin d’expiration et permet une meilleure vidange. Les autres sont fléchisseurs de Rachis et ont  je pense  un moindre rôle dans notre expi forcée. 

d’ailleurs en parlant de diaphragme, il fait consensus que ce mouvement étire le diaphragme. 
 

 

Pourtant on vide le poumon (diaphragme élevé) puis on le contracte plus ou moins fort pour « aspirer » non pas par la bouche qui est fermée mais par le ventre. Je sais pas si on peut parler d’étirement actif ou si c’est carrément du renforcement.

Merci pour la correction Tonido!

On peut parler alors de transfert de volume (même si tu es sur expi)?

Je pense que l'on est sur du renforcement. L'étirement d'un muscle se faisant sans contraction, de manière passive, sauf si tu inspires un max et que tu fais un transfert (thoracique -> abdominal) là on est sur de l'actif... Je vais demander à une connaissance, c'est une question bien intéressante 😄

Link to comment
Share on other sites

D’après moi c’est le niveau de vidange avant la contraction qui donnerait la reponse. Contraction avec faible vidange (diaphragme peu élevé/étiré) -> renforcement 

contraction (de fait douce) avec grosse vidange voire carpe inverse, (diaphragme très étiré) -> étirement actif.

on peut avoir une contraction du muscle étiré. Les étirements actifs et les étirements de types pendulaire par exemple. Ils sont surtout utilisés à l’échauffement. 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share

×
×
  • Create New...