Jump to content

Baliste du 20/07


Recommended Posts

Malgré une présence depuis plusieurs années sur le fofo, c'est mon premier CR.
Ben oui, c'est la première fois que je ramène un peu du poisson, ma femme commençait à désespérer.

Bon voilà, mise à l'eau à 8h30 sur une plage bien connue d'Ajaccio.
L'objectif de la sortie était de montrer à madame, et à notre caméra 360. l'épave du Cotton Eyed Joe II.
L' aile d'un bombardier B-17 "Flying Fortress" gît par 8 mètres de fond, à 150 mètres du rivage. L'histoire ici.

A force de voir des loups, dorades et des gros sars à toutes mes sorties en couple, j'ai enfin cédé à mon envie de prendre le harpon.
Nous croisons d'ailleurs quelques muges, petites pastenagues et un couple de dorades en allant vers l'épave.
Je tenterais une coulée sur les dorades que je loupe pour avoir essayé de tirer de trop loin.

Au bout d'une heure sur l'épave, ma chérie me dit qu'elle fatigue et décide de sortir de l'eau.
De mon côté je vais faire "juste un petit tour" pour essayer de trouver quelques poissons plats à cuisiner à midi.
Le petit tour en question m'emmène rapidement aux bouées des 300 mètres. Il est déjà 9h45 et les baigneurs aiment apparemment bien nager 200 mètres au large, ce qui m'oblige à être encore plus loin.
Le fond est sur 10-12 mètres, je prospecte donc le sable en apnée, mais ne trouve rien de plus que des rasons, petites pastenagues et rombous à peine adultes.
Rien de tirable, donc.

Je me décide à rentrer encore brocouille, pour changer des habitudes, quand un mouvement en limite de visi attire mon oeil sur la gauche.
Je m'approche et distingue progressivement une forme ovale. Oh là là, c'est quand même pas un St Pierre ????
J'arrive à m'approcher encore sur un poisson qui commence à s'éloigner pour distinguer 2 beaux Balistes qui essaient encore de s'éloigner.

Me disant que, de toutes façons, ils ont compris que j'étais un danger, j'accélère la cadence en surface et remarque qu'ils ont l'air d'être, eux, à fond.
Petit canard en diagonale 10 mètres avant, je tape un sprint en apnée.
Je m'approche maintenant du poisson le plus proche de moi depuis le début, gagnant du terrain à chaque coup de palme.
2 mètres avant de le rejoindre, Il fait un quart de tour pour me regarder, ou me défier.

Je tire, je ne suis plus qu'à 1m50, faudrait vraiment être un branquignole pour louper une telle cible à cette distance.

Le poisson se débat très peu, il essaie de rejoindre le fond. Vu qu'il a été tiré à 3 mètres de la surface, aucune chance.
De mon côté, je lâche mon plomb de bouée et procède à le ramener.
Le second vient près, très près de moi. Ayant lu quelques phrases sur le comportement amical de ce poisson, je me prépare à parer une quelconque attaque.
Puis, voyant que je le regarde, il prend la fuite.

Je galère bien comme il faut pour l'achever.
La tête est très dure, impossible de passer mon couteau par là. Je me pique d'ailleurs légèrement sur son arête dorsale en essayant quand même.
J'essaie de passer derrière l'os, le couteau enfoncé jusqu'à la garde et tourné dans tous les sens n'a aucun effet.
Bon ben on va passer par les branchies, même là il me fait des misères. Ses orifices se referment dès que j'approche mon couteau.
Je suppose qu'il ne respire pas quand il protège ses branchies, donc je pose mon couteau juste derrière et attend qu'il termine son "apnée".
Méthode efficace et qui portera ses fruits, j'arrive en la reproduisant à lui charcuter les branchies des deux côtés. Même s'il sera encore vivant quelques minutes.
La Résistance de ce poisson aux blessures est vraiment impressionnante.

Je rentre finalement vers la plage, non sans me faire interpeller par une famille en bateau, qui traînait là et a vu que j'avais pris un poisson.
Oui, oui, j'ai bien pris soin de décharger mon arbalète avant de rentrer dans la zone de baignade.
Madame est pas contente, il est en effet déjà 11h30 et elle poireaute sur la plage depuis 2 heures.

Je n'ai ni mesuré ni pesé le poisson mais je lui donne environ 45 cm pour 4kg entier.
Je remarquerai en le vidant qu'il s'agit d'une femelle pleine d’œufs, qui venait sûrement sur cette plage pour pondre. Je ferai plus attention à tirer le mâle la prochaine fois.

0ile.jpg

cztv.jpg

 

 

Link to comment
Share on other sites

Bravo pour ton premier CR ! Et alors ce poisson j'adore c'est trop bon !!! N'oublies pas les joues tu as deux boules de chaire très tendre MIAM !!!!!!! 

Link to comment
Share on other sites

Je l'ai fileté en rentrant et cuisiné le lendemain.

Les filets on été assaisonnés légèrement de sel, poivre, sarriette, marjolaine et fenouil sauvage.
Cuisson à la poêle à feu doux, recouvert sur une grande partie de la cuisson.
J'ai ajouté un peu d'eau 3 minutes avant la fin de cuisson pour faire un petit jus qui a servi sur les carottes/pommes de terre et pour le poisson en lui-même.

On a tout mangé à deux, mais il y en avait largement pour 3
voire même 4 si on fait un repas avec entrée et dessert.

Ce poisson a la chair plutôt ferme pour un poisson blanc.
La saveur est superbe, j'en referai sans hésitation si je les recroise.

62ly.jpg

4j4e.jpg

amr4.jpg

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, antho35 a dit :

Bravo pour ton premier CR ! Et alors ce poisson j'adore c'est trop bon !!! N'oublies pas les joues tu as deux boules de chaire très tendre MIAM !!!!!!! 

Oh non !!! Je ne savais pas.
J'ai voulu prélever les joues, mais l'épaisseur de la peau m'avait dissuadé.
C'est quoi ces deux  boules de chair ?

Et oui, c'est trop bon, je ne comprends pas que ce poisson ne soit pas plus recherché et réputé.

Link to comment
Share on other sites

En fait j'en ai pêché un gros l'année dernière (pour la 1ère fois) mais qui ne faisait qu'1,5 kg. Quand je l'ai fait cuire au four à l'étouffée, en le décortiquant j'ai regardé la tête et magie j'ai trouvé plein de chair dans la tête dont 1 belle boule de joue de chaque côté ! 

Par contre crue pour les atteindre c'est peut être plus compliqué en effet !

Link to comment
Share on other sites

La prochaine fois, si prochaine fois il y a, je fais cuire la tête à part.

La peau crue est tellement épaisse est solide que je me suis dit qu'on pourrait aisément en faire de la maroquinerie.
C'est une belle galère de la percer, mais une fois le couteau dedans, elle se coupe pas trop mal de l'intérieur vers l'extérieur.

Link to comment
Share on other sites

Moi j'ai arrêté d'enlever les écailles et peau des poissons quand je les pêche. Maintenant c'est (la plupart du temps) cuisson au four à l'étouffée avec écaille et peau et comme ça une fois cuit tout s'enlève simplement et pratiquement en un seul morceau !

Link to comment
Share on other sites

il y a 25 minutes, kees_baloo a dit :

La prochaine fois, si prochaine fois il y a, je fais cuire la tête à part.

La peau crue est tellement épaisse est solide que je me suis dit qu'on pourrait aisément en faire de la maroquinerie.
C'est une belle galère de la percer, mais une fois le couteau dedans, elle se coupe pas trop mal de l'intérieur vers l'extérieur.

ça ressemble beaucoup aux balistes qu'on a ici à La Réunion. Si c'est effectivement un balistidae, normalement la peau (sans écaille, mais parfois bien rugueuse) s'enlève simplement en tirant dessus avant de le faire cuire (prévoir des gants si rugueuse). J'en tire quelques uns et les fait parfois en cari, mais le plus souvent grillés au feu de bois avec simplement du citron-galet et du romarin, pour moi c'est un délice. Et il y a effectivement une réserve de chair appréciable au niveau des joues ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Le Zurit qui coule a dit :

ça ressemble beaucoup aux balistes qu'on a ici à La Réunion. Si c'est effectivement un balistidae, normalement la peau (sans écaille, mais parfois bien rugueuse) s'enlève simplement en tirant dessus avant de le faire cuire (prévoir des gants si rugueuse). J'en tire quelques uns et les fait parfois en cari, mais le plus souvent grillés au feu de bois avec simplement du citron-galet et du romarin, pour moi c'est un délice. Et il y a effectivement une réserve de chair appréciable au niveau des joues ?

J'ai pu remarquer, j'ai retiré la peau une fois les filets levés.
Tu le fais entier au barbecue, nettoyé ou en filets ?
Au vu de l'épaisseur,  j'avais peur du sec l'extérieur et cru à cœur si je le faisait entier au BBQ.

Il s'agit selon moi de Balistes Capriscus, présent principalement en Atlantique et Méditerranée.
Si je ne me trompe pas, je crois aussi la seule espèce de Baliste que l'on peut croiser en méd.

Link to comment
Share on other sites

il y a 49 minutes, kees_baloo a dit :

J'ai pu remarquer, j'ai retiré la peau une fois les filets levés.
Tu le fais entier au barbecue, nettoyé ou en filets ?
Au vu de l'épaisseur,  j'avais peur du sec l'extérieur et cru à cœur si je le faisait entier au BBQ.

Il s'agit selon moi de Balistes Capriscus, présent principalement en Atlantique et Méditerranée.
Si je ne me trompe pas, je crois aussi la seule espèce de Baliste que l'on peut croiser en méd.

Il me semble que tu as raison !! ils sont très bons, attention a la morsure, ca a failli me couter un doigt !!

Link to comment
Share on other sites

Je l'ai vu claquer des dents et grogner quand je le tenais.
En effet, ça donne pas envie d'y mettre le doigt, et j'ai fait bien attention à ne pas passer la main à portée de mâchoire.

Link to comment
Share on other sites

Effectivement excellent poisson, rare en med, vu et fais 1 seul dans toute ma "carrière".

Je me suis fais attaquer  en pmt aux Maldives par un baliste tête jaune, irascible le bestiau en mode je protège les œufs près de son nid. J'en menais pas large !

 

Link to comment
Share on other sites

Joli poisson! (Même si je pense que les 4kg sont pas mal surestimés ? )

Effectivement très bon (du moins je l'apprécie beaucoup) et au barbeuk c'est le plus simple à faire : sur la grille (braises pas trop infernales!) quand la peau craque, tu retournes, quand elle craque de l'autre côté => assiette. Son cuir est tellement épais que même la cuisson au barbeuk sans artifices ne dessèche pas la chaire ? 

 

Féloch!

Link to comment
Share on other sites

merci pour ce premier cr car je pensais que tu faisais parti des conseilleurs non pratiquants. la sincérité de ton cr permet de mieux te comprendre.

Le baliste,j'adore et toute la famille aussi. c'est un peu "carte postale" a tirer,(bien que parfois...) et bien dur dans la tete.

je les cuits a la Tato ou au four.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Tatosan a dit :

Joli poisson! (Même si je pense que les 4kg sont pas mal surestimés ? ) Probable, au sortir de l'eau, je disais un peu plus de 3.
Mais il a grossi entre-temps ? Je mesurerai ma planche à découper pour pouvoir sortir la longueur exacte grâce à la photo. Pour la masse, faudra m'ouvrir et récupérer les restes de mon repas d'hier soir.

Effectivement très bon (du moins je l'apprécie beaucoup) et au barbeuk c'est le plus simple à faire : sur la grille (braises pas trop infernales!) quand la peau craque, tu retournes, quand elle craque de l'autre côté => assiette. Son cuir est tellement épais que même la cuisson au barbeuk sans artifices ne dessèche pas la chaire ?

Féloch! Merci, comme disait l'un de mes potes, c'est surtout un coup de bol de les avoir croisés.

 

il y a une heure, marc o a dit :

merci pour ce premier cr car je pensais que tu faisais parti des conseilleurs non pratiquants. la sincérité de ton cr permet de mieux te comprendre.

Il est vrai que je sors le harpon sur seulement 25% de mes sorties, ça limite tout de suite la fréquence des prises.
Et quand je l'ai, je suis très sélectif, trop pour mon niveau en tous cas. Ceci qui fait que je peux faire plusieurs sorties sans décocher ma flèche.
Être dans l'eau est déjà un accomplissement pour moi. J'en prends plein les yeux à chaque fois. Prendre un poisson, c'est un bonus.
Je suis effectivement souvent sur le forum, mais j'essaie de n'intervenir que sur des sujets déjà abordés ici, ou sur lesquels j'ai pu faire l'expérience des désagréments d'une mauvaise décision.
On en apprend tous les jours, mais suis content d'avoir appris ici qu'un Baliste pince très fort plutôt que de m'en rendre compte par moi-même, par exemple.

J'ai quelques amis qui chassent, mais pas encore trouvé qui partagent ma vision.

Le baliste,j'adore et toute la famille aussi. c'est un peu "carte postale" a tirer,(bien que parfois...) et bien dur dans la tete.

je les cuits a la Tato ou au four.

Il va vraiment falloir que j'en pêche beaucoup pour essayer toutes ces recettes. J'espère en recroiser.

 

il y a une heure, TheDebar a dit :

Beau poisson ! Ca donne envie d’aller à l’eau ! 

Merci ? Cette prise m'a aussi donner envie d'y retourner rapidement. Du coup on ressort demain soir, on verra bien si je repique un repas ou si je retrouve mes vieilles habitudes.

Link to comment
Share on other sites

  Il y a 4 heures, Tatosan a dit :

Joli poisson! (Même si je pense que les 4kg sont pas mal surestimés ? ) Probable, au sortir de l'eau, je disais un peu plus de 3.
Mais il a grossi entre-temps ? Je mesurerai ma planche à découper pour pouvoir sortir la longueur exacte grâce à la photo. Pour la masse, faudra m'ouvrir et récupérer les restes de mon repas d'hier soir.

 

Bon, j'ai pas la table pour le baliste, mais si on prend celle du st Pierre, cas pourrait donner ça : 

 

image.thumb.png.b0bec9507217ec13566f99c608888203.png

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Edouard a dit :
  Il y a 4 heures, Tatosan a dit :

Joli poisson! (Même si je pense que les 4kg sont pas mal surestimés ? ) Probable, au sortir de l'eau, je disais un peu plus de 3.
Mais il a grossi entre-temps ? Je mesurerai ma planche à découper pour pouvoir sortir la longueur exacte grâce à la photo. Pour la masse, faudra m'ouvrir et récupérer les restes de mon repas d'hier soir.

 

Bon, j'ai pas la table pour le baliste, mais si on prend celle du st Pierre, cas pourrait donner ça : 

 

image.thumb.png.b0bec9507217ec13566f99c608888203.png

Oh, super intéressant comme courbe ! Tu pourrais me dire où tu trouves ce genre d'informations ? Sur internet ou dans un bouqin particulier par exemple ?

 

Merci d'avance. ?

 

Sinon félicitations pour ce beau poisson, je ne le pensais pas aussi résistant. ? Avant je plantais ma dague dans le cerveau pour achever les prises mais maintenant j'arrache systématiquement les ouïes (ou les coupe pour les gros spécimens). C'est à mon avis la manière la plus rapide et efficace d'achever un poisson.

Link to comment
Share on other sites

sympa comme poisson

assez rare, c'est vraiment une rencontre occasionnelle

un poisson qui a un comportement très particulier

 

je me souviens d'un joli que j'avais pris en photo en rade de brest,

j'avais passé 15 mn avec lui, je pouvais le toucher avec la main

Link to comment
Share on other sites

Il y a 15 heures, Mark Yeti a dit :

Sinon félicitations pour ce beau poisson, je ne le pensais pas aussi résistant. ? Avant je plantais ma dague dans le cerveau pour achever les prises mais maintenant j'arrache systématiquement les ouïes (ou les coupe pour les gros spécimens). C'est à mon avis la manière la plus rapide et efficace d'achever un poisson.

Non, le fait d'arracher les branchies le tue par "étouffement" (ça revient à une ablation des poumons quoi ? )donc moins rapide que le poc au cerveau. C'est juste que chez certaines espèces, comme chez certains individus ?, le cerveau est plus difficile à trouver.

Rouget : il me semble que Dep-Trai, il y a un bail, avait carrément prélevé un baliste à la main ? 

Link to comment
Share on other sites

J'ai mesuré ma planche à découper, un peu plus de 38cm.
Pour le poisson, je mesure donc avec mon outil de mesure sur .pdf :

_ longueur standard (sans caudale) : 45 cm
_ longueur à la fourche (dans le creux du croissant) : 50 cm
_ longueur totale (jusqu'au bout de la pointe de la caudale) : 61 cm

Je ne sais pas trop ce qui doit être pris en compte, mais ça me fait rigoler de pouvoir annoncer 11 cm de plus parce que le croissant de la caudale est très prononcé.

A partir de maintenant, il ne fera plus 45cm mais 61cm ??

Link to comment
Share on other sites

30072011338.thumb.jpg.671df51bf593d8d473b8cf5a850df1cc.jpgCelui-ci c'était dans le Finistère, il y a pas mal d'années. C'est mon 2e... Le premier, dans le même coin, il y a encore plus longtemps, je l'avais pris pour une dorade... anesthesiée ! Bougeait pas. Tir sur cible. Je me suis pas méfié pour le décrocher ce salopiot m'a mordu la main à travers le gant. (petite cicatrice "souvenir"  sur la main...). Je l'ai dépiauté comme une vieille (le poisson, bien sûr, je parle pas de ma personne ! ), je confirme la consistance de cuir de la peau. Bonne chair nacrée, je l'ai mangé tout seul, personne de la famille n'a voulu prendre de risque (?). Personne savait ce que c'était, surtout pas les Bretons à qui on a posé la question. Au retour des vacances suis passé au Furet du Nord à Lille (ben oui, il y a eu une époque où internet n'existait pas !) au rayon "Faune et flore", j'ai appris que c'était un poisson toxique ☠️ ! Dans l'article on disait que ça mangeait des coraux toxiques, ceci explique cela. En Bzh ils ne mangent que des bonnes choses, donc ils sont excellents dans l'assiette... 

IMG_20190723_124900.thumb.jpg.e8a107204ed9f4d70f70a39f9d1d13e1.jpg

 

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, Ch'ti max a dit :

 au rayon "Faune et flore", j'ai appris que c'était un poisson toxique ☠️ ! Dans l'article on disait que ça mangeait des coraux toxiques, ceci explique cela.

 

 

 

En tout cas, en med j'en ai mangé 2, et sur la reunion où ils peuvent manger des "coraux toxiques", ils sont très appréciés. 
t'es sur qu'ils parlaient bien de balistes ? 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Tatosan a dit :

Non, le fait d'arracher les branchies le tue par "étouffement" (ça revient à une ablation des poumons quoi ? )donc moins rapide que le poc au cerveau. C'est juste que chez certaines espèces, comme chez certains individus ?, le cerveau est plus difficile à trouver.

Oui, tu as raison. Mais ça m'arrivait régulièrement que les grosses pièces, même avec un couteau planté dans le cerveau, continuaient de remuer. Alors que j'ai l'impression que lorsqu'on arrache les ouïes, le poisson est complètement KO. Mais effectivement, il est peut-être KO sans être mort alors qu'avec un couteau dans le cerveau il est mort mais bouge... nerveusement ?

 

Si tu en sais un peu plus, je suis tout ouïe. Uh uh uh.

Link to comment
Share on other sites

il y a 30 minutes, papéyannou a dit :

En tout cas, en med j'en ai mangé 2, et sur la reunion où ils peuvent manger des "coraux toxiques", ils sont très appréciés. 
t'es sur qu'ils parlaient bien de balistes ? 

Certaines espèces je pense. Ça remonte à une petite quarantaine d'années alors, peut-être qu'ils ont généralisé une exception. 

Screenshot_20190723_135652.thumb.jpg.5f205742d1848bd59dfa9ab2c9858155.jpg

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Mark Yeti a dit :

Oui, tu as raison. Mais ça m'arrivait régulièrement que les grosses pièces, même avec un couteau planté dans le cerveau, continuaient de remuer. Alors que j'ai l'impression que lorsqu'on arrache les ouïes, le poisson est complètement KO. Mais effectivement, il est peut-être KO sans être mort alors qu'avec un couteau dans le cerveau il est mort mais bouge... nerveusement ?

 

Si tu en sais un peu plus, je suis tout ouïe. Uh uh uh.

Certaines espèces sont vraiment relou, genre le mulet, tu lui pètes le cerveau, arraches les branchies, ils bougent toujours (un peu..)

Le bar, sar et royale je mets une demie-seconde à les achever (après les avoir saigné)

Petite précision : mon couteau rentre toujours par les ouïes, jamais par le sommet du crâne.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, Tatosan a dit :

Non, le fait d'arracher les branchies le tue par "étouffement" (ça revient à une ablation des poumons quoi ? )donc moins rapide que le poc au cerveau. C'est juste que chez certaines espèces, comme chez certains individus ?, le cerveau est plus difficile à trouver.

Rouget : il me semble que Dep-Trai, il y a un bail, avait carrément prélevé un baliste à la main ? 

Ah c'est bon à savoir. Je n'ai jamais essayé par en dessous. Je tente ça le prochain coup, je te dirai. ?

Link to comment
Share on other sites

Le 22/07/2019 à 12:22, kees_baloo a dit :

J'ai pu remarquer, j'ai retiré la peau une fois les filets levés.
Tu le fais entier au barbecue, nettoyé ou en filets ?
 

J'enlève la peau et les fait entiers avec du citron-galet et du thym.

Pour les Bourse-la-soie et Bourse-cabri (Cantherhines macrocerus et Balistoides conspicillum), ici ils sont appréciés en cari-poisson assez doux (c'est bon, mais je préfère au feu de bois ?)

Link to comment
Share on other sites

C est marrant, j en ai claqué quelques uns lors de ma derniere sortie ?apres avoir raté un bar et un sar, j avais le droit (enfin le medecin a fait la mou a posteriori quand je lui ai dis) à une sortie d une heure et ça faisait déjà deux heures que j étais dans l eau (avec la famille qui commencait a s inquieter), je suis tombé sur un banc, sa faisait au moins 5 ou 6 ans que je n en avais pas revu (suite à un hiver où l eau etait descendu bas en temperature apparement, j ai pas verifié).

Qu est ce que c est con comme poisson, mais c est tres bon, et comme je voulais faire plaisir a la famille....

Le plus gros faisait environ 50 cm en Lf, pour 1,6kg vidé, les deux autres environ 1,2kg ?

 

Bien joué en tout cas !

6926C930-65BB-4C92-BA99-34A623567470.jpeg

Link to comment
Share on other sites

Oui s'il faisait 4kg c'est un record du monde, la moyenne pour ce genre de taille c'est plutot 1.5kg, bon on s'en fout un peu du poids, c'est excellent a manger à deux conditions: bien le vider, ne pas laisser la vessie natatoire pour faire cuire, elle est parfois dure à extraire cette grosse poche blanche, et ne pas trop le cuire surtout. Pour le tuer, il faut une dague fine et enfoncer la pointe 1cm derrière l'oeil en tournant pour passer entre les os, pas plus bas, bien juste derrière l'oeil, ça se fait en quelques secondes.

Comme il n'y avait rien de rien à ma venue Vendéenne il y a quelques jours, j'en ai tirés 3 et cuisinés un avec des amis. Petite recette très simple et excellente:

Un oignon en lamelles dans le ventre avec sel poivre abondamment, puis quelques petites branches de fenouil aussi dans le ventre(on en trouve le long des fossés à cette époque), un plat au four avec un 1/2 verre de vin blanc(ça permet de boire le reste à table et ça, ça va plaire à GP) et on recouvre d'une feuille d'alu pour le cuire à l'étouffée dans les vapeurs de vin blanc. 20mn à 180° à four chaud. Et surtout bien cuire avec la tête qui est le meilleur morceau à déguster

Link to comment
Share on other sites

C'est une rencontre moins rare que je le croyais.

On doit être en période de reproduction, ce qui les ferait rentrer en côte.

Belle recette Dom, elle doit effectivement bien s’accommoder à ce poisson.

Faut que j'achète un peson, du coup ? Je prends si peu de poisson que je risque de prendre du temps pour l'amortir. ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, dom85 a dit :

Amorti au premier poisson vu le prix:

 

Oui, c'est bien ce que je dis.
Pas avant l'année prochaine, quoi...

Plus sérieusement, j'entrerai dans le magasin de pêche du coin la prochaine fois que je passerai devant.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, kees_baloo a dit :

Oui, c'est bien ce que je dis.
Pas avant l'année prochaine, quoi...

Plus sérieusement, j'entrerai dans le magasin de pêche du coin la prochaine fois que je passerai devant.

Eux vont te le vendre 10 fois plus cher que sur ebay ou amazone, pour une fois que du chinois vaille le coup, faut pas se priver

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
 Share

×
×
  • Create New...